Display & SMA : pourquoi la vidéo doit-elle être privilégiée dans vos dispositifs publicitaires ?

A l’heure où l’attention des internautes doit être captée en moins de 5 secondes, il devient incontournable pour les annonceurs de se démarquer. Parce que de belles images valent mieux qu’un long discours, la vidéo est aujourd’hui un contenu créatif indispensable pour susciter l’envie et engager l’audience.

La vidéo, un format incontournable

L’ère Covid a profondément transformé les usages des réseaux sociaux, avec une croissance très forte de la vidéo au cœur du quotidien des français. En France, un internaute passe en moyenne 21h par mois sur TikTok (+22% par rapport à Y-1) et 46 millions de français de plus de 18 ans utilisent YouTube, avec une moyenne de 12h visionnées par mois (source : we are social / Hootsuite)

En plus d’être le format le plus consommé sur les plateformes sociales, il est aussi l’un des plus performants : 

  • le taux d’engagement moyen pour un contenu vidéo court est de 53,9% (source : Hubspot), un taux bien supérieur aux formats classiques
  • 84% des personnes déclarent avoir été convaincues d’acheter un produit ou un service en regardant la vidéo d’une marque (source : Wyzow) 

Incontournable par sa portée et sa performance, la vidéo présente aussi l’avantage de favoriser la mémorisation et la compréhension d’un message, tout en exploitant la viralité des réseaux.  Les vidéos génèrent en effet 1 200% de partages de plus que le contenu texte et image combiné (source : Wordstream).

Il serait donc dommage de se priver de la puissance d’un tel format, d’autant plus que les plateformes sociales s’adaptent aux nouvelles tendances et innovent constamment pour valoriser ce média. Les emplacements publicitaires prennent de l’ampleur, les différents formats s’enrichissent : Instream (avant, pendant ou après un contenu vidéo), OutStream (insérés dans du contenu éditorial), habillage de sites, posts sponsorisés (posts Facebook, Instagram, Pinterest..), Stories, Reels… 

La vidéo pour la publicité ou l’art du storytelling en 15s

Exploiter la vidéo au cœur d’une stratégie digitale, c’est bien, mais encore faut-il respecter quelques bonnes pratiques pour capter l’attention de l’internaute et transformer la vue en action !

 

  • Le storytelling est primordial et doit constituer le point de départ de toute création vidéo. Les 3 premières secondes sont cruciales : veillez à raconter une histoire tout en mettant en avant votre marque et votre produit/service au plus tôt dans la vidéo. L’identification de votre marque n’en sera que plus forte.
  • Adaptez vos vidéos aux spécificités de chaque plateforme sociale. Les codes et usages sont différents selon les réseaux : personnalisez pour mieux performer !
  • Privilégiez les vidéos courtes, idéalement avec une durée inférieure à 15 secondes. Cela optimisera le taux de vue complète de vos vidéos. Les plateformes sociales proposent même des formats plus courts : il est tout à fait possible de décliner une même vidéo en plusieurs durées.
  • Pensez “mobile first” et privilégiez un format de vidéo vertical ou carré, qui occupe au maximum l’écran et favorise le taux d’engagement.
  • 85% des vidéos vues sur Facebook sont consultées sans le son, ne misez donc pas uniquement sur des effets sonores mais pensez à exploiter des éléments textuels ou graphiques.

Des campagnes orchestrées pour réussir

Un contenu de qualité n’est rien sans être vu. Une campagne média ne performera pas sans un contenu de qualité (et des audiences adéquates bien entendu).

Chez Empirik, nous l’avons bien compris ! C’est pourquoi nous nous associons à l’agence de création vidéos “Wait For It” pour coupler la beauté des vidéos à une communication payante stratégique.

Allez, on vous emmène à la découverte de quelques cas clients ! 

Glowbl 

Afin de mieux promouvoir ses outils de travail collaboratifs en ligne, Glowbl a misé sur la vidéo au travers de ses campagnes. Idéal pour présenter son concept, le format vidéo a en effet bien performé car sa conception a été pensée contenu et non promotion. Par ailleurs, le matériel vidéo désormais disponible a permis un recyclage pérenne des contenus pour Glowbl au sein de son écosystème digital, et donc une meilleure rentabilité de l’investissement. 

Glowbl - Réunir virtuellement, rassembler réellement

Jars 

Céramiste artisanal français, Jars a misé sur plusieurs déclinaisons d’un film corporate pour travailler sa visibilité sur les réseaux sociaux. Différentes capsules de 15s et 40s ont ainsi été promues par nos soins sur Instagram. En un mois, les campagnes ont permis d’atteindre près d’1,6 M de personnes, avec un coût par vue complète inférieur à 0,01€, avec des retombées nettes sur le trafic du site e-commerce et le chiffre d’affaires. 

JARS - La Tablée

Peugeot Saveurs

Marque française emblématique célèbre pour ses moulins à poivre, Peugeot Saveurs a mené avec Empirik une campagne de visibilité autour d’un set de vidéos de 15s, promues sur YouTube. 3 semaines de campagnes ont permis de générer près de 110 000 vues complètes, avec un coût par vue inférieur à 0,05€. Une visibilité à moindre coût, qui a permis une mémorisation forte de la marque, avec un impact sur la génération de trafic qualifié. 

#InstantComplice #InstantSaveurs avec Peugeot VF 30sec

La création vidéo représente certes un investissement pour disposer d’un contenu de qualité mais elle présente l’avantage d’être exploitable et déclinable sur l’ensemble de vos supports digitaux, à des fins publicitaires ou non, et dure dans le temps en faisant partie intégrante de votre marque.

 

Ces articles peuvent vous intéresser

  • Data
  • SEA

Fin des cookies tiers sur Google Chrome : quels impacts et quelles solutions pour mesurer le ROI des investissements publicitaires digitaux ?

  • SEA

Tout savoir sur l’achat d’un nom de marque sur Google Ads