Lancement de Google Data Studio

Publié par , le 25 octobre 2016

La recette et le débuggage de son implémentation Analytics sont des étapes souvent fastidieuses. Pourtant ce sont des étapes clés pour obtenir des informations fiables dans sa solution. Retrouvez notre boîte à outils pour bien recetter vos tags Google Analytics et tags médias.

Séparateur Ligne verticale Orange

LES FAITS

Google a annoncé en mars 2016 la sortie de sa suite Google Analytics 360 composée de 6 outils pour les professionnels du marketing. Google Data Studio, jusque-là accessible uniquement aux utilisateurs basés aux USA, est désormais disponible en France depuis le 28 septembre. C’est une solution qui permet de visualiser les données à partir de sources diverses et de construire des reportings. Sa version gratuite (encore en béta) permet l’édition de 5 rapports. Google Data Studio dispose de connecteurs natifs avec ses produits phares (Analytics, Adwords, Attribution, YouTube, Sheets) mais s’intègre également avec Cloud SQL, BigQuery et MySQL.

Séparateur Ligne verticale Orange

NOTRE PREMIER RETOUR D’EXPÉRIENCE

Les avantages de Data Studio

  • L’ergonomie : Comme la plupart des produits Google, Google Data Studio se distingue par son ergonomie. La facilité de prise en main de l’interface est tout simplement bluffante ! Les tableaux de bord sont construits avec une étonnante facilité pour peu que l’utilisateur soit familier du jargon Analytics.
  • L’agrégation de données : il est très simple de construire des rapports mélangeant par exemple des données Adwords et Analytics. Ces données peuvent ensuite être mises en perspective de données internes collectées via Cloud SQL, Big Query ou Google Sheet.
  • Les mesures calculées : les données peuvent être manipulées avec des additions, divisions ou soustractions.
  • La personnalisation graphique : les rapports sont personnalisables à l’infini d’un point de vue graphique (couleurs, polices, types de graphiques…).

Les inconvénients de Data Studio

  • La connexion MySQL non sécurisée : la connexion MySQL n’est pas cryptée et les données qui y transitent pourraient être interceptées par un tiers. L’équipe Google travaillerait sur la résolution de ce problème.
  • La propriété des données : les CGU du service restent très floues sur la propriété des données affichées dans Data Studio et issues de services autres que Google…. Cette problématique pourrait constituer un frein majeur pour les organisations évoluant dans des domaines sensibles.
  • La bibliothèque de connecteurs : les connecteurs natifs sont limités pour l’instant aux services Google mais pas à des tiers (Facebook, Twitter…). Ce problème peut toutefois être contourné en déversant dans une base de données ou une feuille Sheet les données issues de services disposant d’une API.

Découvrez notre offre de Data Visualisation

Besoin d'un expert Data Marketing ?

ces articles peuvent vous intéresser...