Comment écrire pour le web ? Partie 2 : L’optimisation du contenu SEO

Publié par Audrey, le 19 mars, dans "Recettes de cuisine"

L’optimisation éditoriale est centrale pour améliorer le référencement naturel de votre site. À travers une série de 3 articles, découvrez les grands principes de la rédaction web. Il ne s’agit pas d’être exhaustif, mais de vous donner quelques clés pour améliorer votre SEO. Nous avons vu dans l’article précédent comment trouver des mots-clés pertinents. Voyons maintenant comment travailler ces mots-clés sur votre site !

 

Améliorer son référencement et capter l’intérêt du lecteur

Une fois votre recherche de mots-clés terminée, vous devriez avoir une idée précise des expressions à mettre en avant pour chaque page à optimiser. N’oubliez pas que vous rédigez des contenus pour deux types de « lecteurs » :

  • Les internautes : il s’agit de fournir des contenus à valeur ajoutée pour répondre au mieux à leur besoin. Le fond comme la forme ont une importance cruciale pour satisfaire l’utilisateur.
  • Les robots : les spiders des moteurs de recherche « scannent » les éléments de votre page. Il est important d’y placer des mots-clés stratégiques pour qu’ils identifient votre page comme pertinente selon la recherche de l’internaute.

La majorité des lecteurs balayent le texte présent sur une page et ne s’attardent pas sur chaque phrase. Aidez-les à saisir les informations les plus capitales en un coup d’œil.

 

Comment optimiser le contenu d’une page web ?

Mettre en avant les mots-clés stratégiques

L’un des concepts fondamentaux de l’optimisation de contenus est la pyramide inversée ; l’information essentielle doit se trouver au début de votre écrit, allez du plus générique au plus spécifique. L’internaute doit avoir accès à une réponse simple, rapidement. Il peut ensuite poursuivre sa lecture pour découvrir davantage de détails. Appliquez le principe de la pyramide inversée à chaque niveau rédactionnel : chapô, titre, intertitres, paragraphes et phrases.L’une des questions que nous rencontrons le plus fréquemment est : combien de mots-clés dois-je utiliser dans une page ? Il n’y a pas de réponse exacte : oui, il est important de placer des mots-clés à potentiel pour optimiser votre SEO mais la présence de ces expressions doit rester naturelle et dépend de la taille de votre contenu (un article compte en moyenne 2000 – 2500 signes).

À noter qu’il faut trouver le juste milieu entre la répétition des mots-clés stratégiques et la fluidité de la lecture. En effet, la densité d’un mot-clé impacte le positionnement d’une page. Toutefois, une sur-optimisation peut aboutir à une pénalité de Google… L’outil 1.fr  vous permet d’ailleurs d’analyser votre texte.

Conservez une certaine harmonie dans vos propos et limitez vos mots-clés à une seule thématique. Une page doit faire référence à un unique sujet. De la même manière, une idée doit faire l’objet d’un paragraphe.

Optimiser les balises Title & Description

La balise Title est un critère essentiel de votre stratégie éditoriale. Elle doit être propre à chaque page du site. Il est conseillé de ne pas dépasser 70 caractères et de placer les mots-clés les plus pertinents en tête de la balise Title.

S’il est avéré que la balise meta Description n’a pas un impact direct pour le référencement naturel, son rôle est essentiel pour inciter les internautes à cliquer sur votre lien. Dernièrement, Google a modifié l’affichage des résultats de recherches et « les snippets peuvent désormais afficher jusqu’à 320 caractères ».

Optimiser le titre et les intertitres

Votre titre d’article a également un impact décisif sur le ranking de votre page. Soignez vos titres et intertitres grâce au balisage HTML (H1 et Hn) en y intégrant les mots-clés les plus adéquats pour répondre au besoin de l’internaute.

Optimiser les images

Les images sont aussi à prendre en compte pour optimiser le référencement naturel de votre site Internet, surtout si vous êtes un e-commerçant. Les visuels permettent d’illustrer vos propos et de rythmer la lecture.

  • Utilisez des noms de fichiers concis et descriptifs. Je vous invite d’ailleurs à y placer des mots-clés stratégiques.
  • Renseignez l’attribut alt (pour alternatif) de chaque image. Il s’agit du texte s’affichant si l’image n’apparaît pas à l’écran, c’est essentiel pour assurer l’accessibilité de votre site.

Optimiser l’ergonomie

  • N’hésitez pas à aérer vos contenus et utilisez des listes à puces pour synthétiser vos idées. Privilégiez l’alignement du texte à gauche (le texte justifié ne facilite pas la lecture).
  • Vous pouvez également passer en gras certains mots-clés ou expressions pour les valoriser.
  • Pensez également au maillage interne pour mettre en avant une autre page de votre site. Le maillage interne permet de minimiser le taux de rebond sur votre page en facilitant la découverte de nouveaux contenus. C’est également un excellent moyen de diffuser la popularité d’une page à une autre. Ne créez toutefois pas trop de liens, au risque de perdre le lecteur. Enfin, évitez les libellés non parlants (ex :« cliquez ici »).

 

L’optimisation de vos contenus passe donc par plusieurs éléments :

  • Mettez en valeur les mots-clés les plus importants au début de votre texte.
  • Exploitez ces mots-clés dans les titres, intertitres et les metas.
  • Pensez à valoriser la visibilité de vos images.
  • Ne sous-estimez pas l’importance de l’ergonomie de votre page.

Ces optimisations devraient vous permettre de gagner en visibilité sur le réseau de recherche. Je vous donne donc rendez-vous à la publication de mon prochain article pour découvrir comment analyser la performance de votre SEO et suivre votre positionnement !

 

Découvrez notre offre de Référencement Naturel (SEO)