Google va-t-il pénaliser les sites diffusant les publicités Outbrain ou Taboola ?

Publié par , le 16 janvier 2017

Par l’intermédiaire d’un tweet d’un de ses googlers, Google pourrait s’attaquer dans les prochains mois aux sites qui diffusent des fake news via les plates-formes de native ads, Outbrain et Taboola.

Séparateur Ligne verticale Orange

LES FAITS 

Les plateformes de native ads, Outbrain et Taboola permettent de diffuser des publicités sous la forme d’articles promotionnels. L’intérêt pour les annonceurs est de communiquer avec un format différent des bannières classiques. Côté éditeur, l’intérêt est de monétiser son audience en exploitant un format moins intrusif.

Au même titre que Facebook, Twitter et Google (!), Outbrain et Taboola ont été employés par certains sites malveillants pour véhiculer de fausses informations pendant l’élection présidentielle américaine.

Nathan Johns, un membre de la Google search quality team, a publié un tweet le 12 décembre pour mettre en garde les sites éditeurs qui diffuseraient des fake news via les plateformes de native ads : « Prenez garde : Si vous voulez signaler ou vous plaindre des fausses informations, peut-être devriez-vous réfléchir aux liens taboola/outbrain qui sont sur votre site ? ».

Blog_tweet_fake_news

Même si Nathan Johns précise que son tweet est une initiative personnelle, il n’y a pas de fumée sans feu… Et il est probable que Google mette ses menaces à exécution prochainement.

Séparateur Ligne verticale Orange

LES IMPACTS

La mise en place d’un système de modération sur Outbrain et Taboola ?

En soit, l’intention de vouloir lutter contre les fake news est louable.

Mais cette question pose de nombreux défis techniques. Même si les éditeurs peuvent paramétrer des listes d’exclusion, ils n’ont pas (encore) la possibilité technique de bloquer l’affichage d’un contenu spécifique. Du côté des plateformes, un contrôle manuel des milliers de contenus qui transitent par leurs tuyaux semble également irréaliste. Il est donc possible que les plateformes se reposent sur la communauté pour signaler les contenus malveillants. Mais cela plaira-t-il aux annonceurs ?

Il sera intéressant de suivre les dispositions que Google prendra car il est aussi confronté aux mêmes problèmes qu’Outbrain et Taboola puisque la plateforme Google Adsense permet également la diffusion de native ads

Un nouveau panda en perspective ?

Ce qui nous surprend le plus dans ce tweet, c’est que deux concurrents de Google soient nommément désignés.

Cette annonce n’est pas sans nous rappeler la mise à jour Panda qui avait fortement pénalisé en 2011 puis tué les comparateurs de prix (le Guide, Kelkoo, Twenga…..) quelques mois avant le lancement de Google Shopping…

Outbrain et Taboola ont connu une croissance fulgurante ces dernières années et font aujourd’hui partie des rares régies (avec Facebook) qui parviennent à prendre des parts au gâteau publicitaire largement dévoré par Google.

En pénalisant potentiellement les sites qui diffusent des publicités Outbrain et Taboola, Google pourrait inciter les annonceurs à abandonner ces régies au profit d’Adsense…

Découvrez notre offre SEO

Besoin d'un expert Data Marketing ?

ces articles peuvent vous intéresser...